mercredi 5 février 2014

L'année des résolutions généalogiques : bilan de janvier

 En janvier, nous avons été plusieurs généalogistes à nous engager à tenir au moins une bonne résolution généalogique par mois. Bilan de la résolution de janvier et présentation de la résolution de février.


J'expliquais dans l'article (1) que j'avais un classeur rempli de fiches et de copies d'acte. J'avais commencé, il y a 7 mois, à vider ce classeur, mais que je m'étais arrêtée en cours de route.
Je m'engageais donc à sortir, enfin, tous mes ancêtres de ce classeur. Par sortir du classeur, comprenez reprendre chaque fiche, retrouver l'acte sur le site des Archives départementales et traiter les informations dans mon logiciel de généalogie.



Aujourd'hui, le classeur est vide. 

Un peu d'organisation

Comment faire pour tenir sa résolution quand la journée s'écoule à un rythme effréné ?

Il faut un peu d'organisation et de volonté.

La première question à se poser est de savoir si vous voulez que cette tâche soit terminée une bonne fois pour toute. Si la réponse est oui, alors gardez cette finalité en tête, ce sera votre motivation.

"Oui mais entre le rythme boulot-métro-dodo, la maison, les enfants, le chat et les poissons rouges, je n'y arrive pas"

Vraiment ? J'ai le même rythme et longtemps, je me suis trouvée plein d'excuses pour ne pas tenir ma résolution.

Comment ai-je fait ?


Tableau de suivi de mes résolutions

J'ai commencé par chercher ma motivation : voulais-je encore voir traîner ce classeur ? Non. Donc : au boulot !

J'ai ensuite créé un tableau dans Evernote pour suivre mes résolutions. Pour mieux avancer dans ce travail, j'ai détaillé les tâches que j'avais à faire. Ainsi l'action "vider le classeur" qui est trop floue et vide de sens s'est muée en une succession de petites tâches facilement et rapidement réalisables.

Comment gérer le temps ? 

Je vous avoue avoir tâtonné un moment. Si je savais que j'allais y consacrer 1 heure par jour, je ne savais pas où placer cette heure. 
  • Démarrer ma journée par cette tâche ? C'est une bonne idée pour commencer avec quelque chose d'agréable, mais une mauvaise pour se remettre à travailler ensuite.
  • Placer cette heure en fin de matinée ? Oui, mais la pause déjeuner sautait, ce qui n'est pas bon pour tenir le reste de la journée.
  • La placer en début d'après-midi ? Tout comme la placer le matin, c'était le meilleur moyen de ne pas retourner aux activités professionnelles.
Après plusieurs essais, je m'octroie donc une heure de généalogie personnelle le soir, de 17h30 à 18h30.
En règle générale, je commence à travailler dès 6 heures du matin, les journées sont donc longues. Cette heure vient en récompense d'une longue journée. Si j'ai traîné et que je n'ai pas réalisé tout ce que je devais faire dans la journée, bien sûr, cette heure sera consacrée au travail. De quoi me motiver encore plus dans la journée !

17h30 - 18h30 est le créneau idéal pour moi. Il vient en récompense après une longue journée et je suis "contrainte" de m'arrêter au bout d'une heure pour m'occuper de ma famille, donc pas de débordement, ou presque ;-)


En conclusion

Ne désespérez pas devant une résolution non accomplie. Mais si vous tenez vraiment à la réaliser, commencez par analyser votre journée. L'heure passée le soir sur Candy Crush pour décompresser, peut-être pouvez la passer sur votre résolution ? Troquez quelques soirs de télé contre un peu de généalogie.

Prenez au maximum 15 minutes pour réfléchir à votre résolution et la découper en micro-tâches que vous pourrez réaliser plus rapidement.
Notez ces actions dans un tableau de bord.
Cochez la case "Suivi" à la fin du mois, et voilà !



Ma résolution de février


Suite à un échange sur Twitter avec Fabien Larue et Plime, nous avons réalisé que nous avions un patronyme et un village en commun. Nous n'avons pas trouvé de cousinages, mais cela m'a donné envie de reprendre ma branche vosgienne, principalement située à Mirecourt et composée principalement de luthiers et de dentellières.

Pour y parvenir, je vais éditer un arbre de travail pour cette branche, vérifier mes saisies et mes sources et continuer à remonter dans le temps.


Bonus

Vous retrouverez un exemplaire du tableau de suivi des résolutions dans le carnet Evernote ".Outils pour le généalogiste" que je remplirai progressivement d'outils tels que, ligne de vie, journal de recherche, astuces, pour vous aider à mieux organiser votre généalogie.

Ecrit par Sophie Boudarel

(1) Sophie Boudarel, 2014 : L'année des résolutions généalogiques, publié le 3 janvier 2014 sur le blog La Gazette des ancêtres, à l'adresse http://lagazettedesancetres.blogspot.fr/2014/01/2014-lannee-des-resolutions.html

4 commentaires:

  1. Encore un article très clair et rempli d'astuces !

    RépondreSupprimer
  2. Super astuce, bravo Sophie, très stimulant!

    RépondreSupprimer
  3. je viens de découvrir le blog, et cet article est très interessant !

    RépondreSupprimer