lundi 6 janvier 2014

Comment effectuer une recherche dans Gallica

Est-il encore besoin de présenter Gallica ? Le versant numérique de la Bibliothèque Nationale de France. Avec un fonds divers et varié, alimenté chaque semaine par des milliers de nouveaux documents, c’est une mine d’or pour le généalogiste. À un point tel, que le chercheur bien souvent, s’y perd. Comment mener une recherche généalogique dans Gallica ?



Le 12 septembre 2013, le blog Gallica a présenté le nouveau moteur de recherche de la bibliothèque et un mode d’emploi (1). Je vous propose un pas à pas sur une recherche précise : l’épine belge de Céline (2).


Céline recherche un certain Van der Jeught, batelier d’origine belge, demeurant à Paris en 1932. La particularité du nom est un atour majeur pour la recherche. 


Si vous effectuez la recherche comme ci-dessus, Gallica ressortira tous les documents comprenant Van der Jeught mais également ceux incluant l’un des trois mots. Dans le cas présent, seuls 15 résultats sont retournés. Néanmoins, si vous effectuez une recherche sur un nom plus courant vous multipliez les chances de vous retrouver avec des centaines de documents à éplucher.

Nous allons donc effectuer la recherche uniquement sur Jeught.

Céline est en possession d’autres informations : en 1913 il était présent à Vitry le François (Marne), en 1932 à Paris où il demeurait sur le bateau (péniche ?) Pondérant.

C’est le moment de cliquer sur Recherche avancée.


Si vous souhaitez faire une recherche sur l’ensemble du nom Van der Jeught, cliquez sur Recherche exacte (entouré en rouge).

Vous pouvez multiplier les champs de recherches :


et sélectionner les opérateurs booléens pour encore plus de précision :
« ET » : tous les critères sont nécessaires et apparaîtront dans les résultats
« OU » : tous les critères sont reconnus et au moins un des critères apparaîtra dans les résultats
« SAUF » : le critère sera exclu du champ de recherches (ex. vous faites une recherche sur le nom de famille HUGO mais ne souhaitez pas avoir l’auteur Victor HUGO dans vos résultats; vous exclurez alors le prénom « Victor »  avec cet opérateur booléen).

Revenons à notre recherche, si nous faisons une recherche sur Jeught ET « Vitry le François » nous aurons comme résultat les documents dans lesquels figurent les mots Jeught et Vitry le François, cela ne signifie pas qu’ils y soient associés. Avec cette association de termes, nous voici à la tête de 219 documents, beaucoup trop. La recherche sur Jeught ET Paris ne retourne que 19 documents; il est tout à fait envisageable de les étudier tous. 
Faisons une dernière recherche avec Jeught ET Pondérant : malheureusement la recherche est négative.

Votre  sélection peut être encore plus précise :




Pensez aux cartes, si vous recherchez un lieu-dit, ou à la presse : faillites, petites annonces, … Ce sont autant de sources à ne pas négliger.

Il est possible de restreindre encore plus le nombre de résultats retournés en sélectionnant la période d’édition du document. Si votre recherche concerne un évènement du XXe siècle, ne perdez pas de temps à consulter des documents publiés au XIVe siècle ! A l’inverse, si votre recherche se situe au XIXe siècle, vous prendrez en compte les documents de cette période et ceux édités après. Des sociétés savantes, des auteurs ont pu en parler, ne gâchez pas vos chances de trouver des informations en étant trop restrictif.



Pour la période contemporaine, on trouve mention d’un Van der Jeught dans une revue de droit maritime où il est question d’un abordage en 1923 entre deux navires en rade d’Anvers. Le prénom n’est pas indiqué mais c’est une source à conserver.


Si votre recherche porte sur un nom, comme le cas que nous étudions, il peut être intéressant de regarder des documents antérieurs à la période étudiée, ceci peut nous donner des pistes. Ainsi, en consultant la presse nous apprenons qu’une dame Van der Jeught, marchande de lingerie, a fait faillite le 2 octobre 1878; information intéressante, son nom de jeune fille est précisé.

Source Gallica

Ou encore ce couple Vanderjeught (variante orthographique intéressante et à ne pas négliger pour d’autres recherches) qui, en 1854 recherche un placement comme chauffeur et cuisinière. L’adresse est indiquée sur l’annonce, voilà un bon point de départ pour une recherche dans les recensements.


Source Gallica

En conclusion, mener une recherche dans Gallica n’est jamais chose vaine. Vous ne trouverez peut-être pas votre bonheur, mais vous apprendrez certainement quelque chose.
Toutefois, il arrive que de belles surprises y soient, et ce n’est pas Dominique du blog Degrés de parenté qui dira le contraire (3)



Ecrit par Sophie Boudarel


(1) Gallica le blog, Un nouveau moteur de recherche pour Gallica, publié le 12 septembre 2013, consulté le 6 janvier 2014 à l’adresse http://blog.bnf.fr/gallica/?p=7874 
(2) Céline Souef, L’épine belge, publiée le 2 janvier 2014 sur le blog L’Univers de Céline, consulté le 6 janvier 2014 à l’adresse http://luniversdeceline.overblog.com/2014/01/l-%C3%A9pine-belge.html 
(3) Dominique Chadal, Une élection sous l’Ancien Régime, publié le 12 août 2013 sur le blog Degrés de parenté, consulté le 6 janvier 2014 à l’adresse http://degresdeparente.blogspot.fr/2013/08/une-election-sous-lancien-regime.html 

5 commentaires :

Et un article mis de coté dans Evernote, un :) Merci Sophie, je vais essayer de m'y retrouver un peu mieux

merci Sophie je réessaierai de cette façon le week end prochain si j'ai un peu de temps...car je galère,je ne sais pas bien utiliser cet outil qui aux dires de beaucoup est une mine de renseignements !!!!!
Bribri

moi non plus je ne dirai pas le contraire.
Je te suis et merci pour ces précisions qui vont sûrement m'aider.
J'avais également dit l'utilité de Gallica et de la presse numérisée dans un précédent article :
http://mesracinesfamiliales.blogspot.fr/2013/11/gallica-et-la-presse-ancienne-des-mines.html

Merci Sophie car, comme beaucoup d'entre nous je pense, j'ai un peu de mal à faire le tri dans la masse d'informations qui dégringole de Gallica à la moindre requête trop imprécise.

Merci beaucoup, voila qui va m'aider à être plus efficace dans mes recherches sur Gallica.

Enregistrer un commentaire